Proposition formulée dans le cadre de l'appel à projets innovants FAIRE 2017 initié par le Pavillon de l'Arsenal et la Ville de Paris.

Toute détermination est négation

Formulée dans le cadre de la consultation FAIRE lancée par la Ville de Paris et le Pavillon de l'Arsenal, cette proposition se veut un cri d'alarme face à l'abandon de toute mise en perspective urbaine et culturelle du Grand Paris, dont témoigne d'une manière caricaturale le site internet -aujourd'hui modifié- de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 entièrement centré sur la mise en valeur des monuments parisiens, bien loin du "partage" annoncé. La réduction de l'ambition urbaine pour le Grand Paris à la construction d'un "super-métro" et à la rénovation-densification des quartiers existants autour des nouvelles gares traduit le désintérêt de la classe politique francilienne pour les habitants de banlieue qu'elle ne juge sans doute pas digne de mériter un urbanisme de qualité, dépassant le strict opportunisme commercial et la satisfaction des besoins élémentaires. Nous considérons que cette absence de vision traduit l'abandon volontaire par les élites politiques de toute tentative d'offrir un projet d'avenir optimiste et ambitieux à une population nouvelle qui n'est pas, historiquement et sociologiquement, celle du Paris intra-muros. Elle vise clairement à maintenir une hiérarchie entre le centre, privilégié, et la périphérie, défavorisée, afin de maintenir sa population à un rang subalterne. Cette organisation hiérarchique implicite est aujourd'hui en complet décalage avec la culture des réseaux sociaux qui rassemble toutes les populations selon des schémas horizontaux et complexes libérant des potentialités d'épanouissement nouvelles qui ne demandent qu'à s'affirmer. Plus généralement elle traduit l'essoufflement et le vieillissement de la culture française incapable de penser des schémas nouveaux qui se traduit concrètement par les sombres perspectives électorales actuelles et la multiplication des incidents à caractère racistes opposant les jeunes à la police. Contre cette logique de l'abandon égoïste et du déclin nous proposons une stratégie qui entend profiter de la candidature olympique pour offrir aux populations du Grand Paris un autre destin urbain que la seule traduction architecturale du fameux slogan "métro, boulot, dodo" en lui apportant ce qui est jusqu'alors réservé au Paris intra-muros : la beauté et la fête. Sous la forme de 30 balises urbaines exceptionnelles provenant du réemploi des 30 projets primés/mentionnés/remarqués du Concours International d’architecture pour la réalisation du repère Olympique de 2004 associées à des programmes festifs, soit le meilleur des plaisirs de la vie dans le cadre architectural le plus beau, elles permettront à tous -et non seulement à quelques privilégiés- de se sentir, le temps d'une soirée ou d'une nuit, Roi et Reine, Prince et Princesse, et, enfin, de se sentir Français et heureux de l'être.

Site FAIRE Paris

Site Paris 2024

La réponse des élus franciliens.