5 anneaux pour les JO !

Il nous a semblé que le thème des cinq anneaux entrelacés du symbole Olympique -référence aux cinq continents dont proviennent les athlètes- offrait l'opportunité d'un dialogue entre l'univers du sport et celui de l'architecture. Que l'on se souvienne simplement de la célèbre "promenade architecturale" chère à Le Corbusier, véritable mise en scène du mouvement d'un corps dans l'espace, fortement influencée il est vrai par les mêmes doctrines hygiénistes qui inspirèrent, à l'orée du siècle dernier, la renaissance de l'Olympisme sous l'impulsion du baron Pierre de Coubertin. Nous n'avons donc pas tant cherché à "symboliser" le mouvement sportif et Olympique, qu'à repartir du symbole Olympique et de sa source -le langage du corps dans l'espace- pour en extrapoler une architecture presque "sportive" à même donc de rappeler l'importance décisive dans l'histoire du progrès humain de l'apparition du sport moderne.

-Programme : Signal, belvédère, expositions
-Maître d'ouvrage : GIP Paris Ile-de-France 2012
-Site : Batignoles (Paris XVII°)
-Date : septembre 2004
-Budget : 807145 E HT
-Ingénieurs : Lionel Dupray (Béton), Denis Ouvrard (Métal)
-Economiste : Michel Gautier
-Statut : concours international ouvert, projet remarqué
-Période : 2004